C’est un procès très attendu qui vient de s’ouvrir à Aix-en-Provence. Celui de deux russes, jugés pour « violence commise en réunion suivie de mutilation ou infirmité permanente ». La victime : un supporter anglais qui se trouvait aux abords du vieux-port, lors du match Angleterre-Russie pendant l’Euro 2016.