Il y a deux ans, quelques 200 hectares de pinède sont partis en fumée sur les hauteurs d’Aubagne. Pour régénérer la biodiversité, une opération pilote est menée sur une parcelle brûlée. L’ONF, l’association « Trésor de nature » et des écoliers de la ville ont enterré des bombes de graines dans le sol. Une initiative financée par 17 entreprises locales.