Nouvelle opération « Ports morts » à Marseille aujourd’hui qui devrait se poursuivre jusqu’à vendredi.

« Catastrophique », c’est ainsi que les professionnels du transport maritime résument l’impact de ces grèves à répétition sur leur activité, quasi inexistante depuis début Décembre.

Une quarantaine d’entreprises du département sont d’ores et déjà en redressement judiciaire, d’autres ont même déposé le bilan… La filière est aujourd’hui menacée