C’est une belle histoire, empreinte de générosité que voici : face à la pénurie, une PME marseillaise, spécialisée dans la fabrication de parfums, a transformé sa ligne de production pour concevoir du gel hydroalcoolique. Une partie des bénéfices a été reversée à l’AP-HM.