Les agriculteurs dénoncent l’autorisation faite par le gouvernement d’importer 300 000 tonnes d’huile de palme pour approvisionner la raffinerie de la Mède. Pour nos agriculteurs, le gouvernement privilégie l’importation d’huile de palme d’Indonésie et de Malaisie, au détriment des producteurs d’huile de colza française.