Mercredi 9 décembre prochain, le projet de loi contre les séparatismes sera présenté en conseil des ministres. Parmi les annonces d’Emmanuel Macron, l’instruction à l’école obligatoire dès l’âge de trois ans. Dans les Bouches-du-Rhône, cette proposition est loin de faire l’unanimité, et particulièrement pour les parents-instructeurs.