Dans la France et le monde de 1956, le film « Et Dieu créa la femme » et sa jeune interprète féminine ont produit l’effet d’une bombe. Bientôt superstar planétaire, admirée, adulée, imitée, convoitée, mais également décriée, jalousée et diabolisée, l’ex-starlette Brigitte Bardot a fait sien le mot de Jean Cocteau en vivant comme personne sans être comme tout le monde. Outre qu’elle a changé les canons de la beauté, imposé son look aux créateurs de mode, B.B. a incarné la femme libérée qui n’acceptait aucune contrainte et aucune concession. Riche de documents, objets et accessoires rares, une exposition qui fera date ! Visite guidée avec Valérie Fédèle, directrice du Château de la Buzine.