Jeudi dernier, la capture des chèvres a commencé dans le massif de la Nerthe. Objectif : réguler le cheptel qui s’accroit d’année en année. Et avec lui, la hausse des nuisances sur l’autoroute A55.