À 6 heures ce matin, des activistes de Greenpeace ont bloqué l’accès des véhicules à l’usine Total de La Mède. Ils ont fixé deux containers au sol. Une banderole a également été déployée sur l’une des cuves de la bioraffinerie. L’ONG dénonce la production de carburant à base d’huile de palme, qui induit notamment une déforestation en Asie du Sud-Est.