Entre 2010 et 2017, les saisies de cannabis, cocaïne et ecstasy en France ont augmenté de 343%.

Mais les trafics sont de plus en plus difficiles à démanteler, les méthodes des trafiquants s’étant perfectionnées. C’est pourquoi le gouvernement a décidé de passer à la vitesse supérieure en matière de lutte contre le trafic de stupéfiants.

Quatre ministres étaient à Marseille ce mardi pour dévoiler les nouvelles mesures pour combattre, plus efficacement, les réseaux de drogue