L’AP-HM obligée de déprogrammer des opérations non urgentes. La situation dans les hôpitaux de Marseille est critique. La 2eme vague plus forte, a déjà provoqué 102 morts à l’AP-HM depuis le 1er août. Du côté des laboratoires, les analyses s’enchaînent jour et nuit, les demandes de tests explosent. Le reconfinement est-il inévitable ?