Après 8 mois d’exploitation, 54 salariés embauchés, la création d’un dépôt et des centaines de collaborations avec des indépendants, le couperet est tombé pour la société Lime qui doit replier ses trottinettes.

Les marseillais qui vivent grâce à l’opérateur se sont devant l’hôtel de ville.

Ils remettent en cause l’appel d’offres effectué par la mairie qui ne prend pas en compte la création d’emplois