C’est l’image du jour : les blocs de béton qui enclavent la rue d’Aubagne en train d’être enlevés…. Près de deux ans après le drame, qui a coûté la vie à huit personnes, l’artère rouvre enfin à la circulation. Celle des piétons dans un premier temps, en attendant celle des voitures, au printemps prochain.