Six jours après la fin de la grève des éboueurs, les résultats espérés par les marseillais ne sont toujours pas là. Des monticules de poubelles jonchent encore le sol des 2, 15 et 16ème arrondissements de la cité phocéenne. Près de 1000 tonnes de déchets sont à ramasser et nombreux exigent que le rythme s’accélère.