Quelques heures après l’attentat à la basilique Notre-Dame de Nice qui a couté la vie à 3 fidèles par un migrant tunisien. L’émotion est toujours profonde dans le monde du catholicisme français. A Marseille nous sommes allés à la rencontre d’un prêtre de la cité phocéenne meurtri.