Ils ont eux-aussi souffert, au sens propre, de la pandémie. Les curistes non pas pu effectuer leurs soins avec les fermetures des établissements thermaux. Le seul du département des Bouches-du-Rhône, aux Camoins, vient de rouvrir ses portes après 7 mois de fermeture, pour le plus grand plaisir des 100 premiers clients, fidèles au rendez-vous. Un soulagement pour les curistes mais aussi pour les responsables de l’établissement qui font face à une perte de plus de 70% de leur chiffre d’affaire l’an passé.