Cela fait désormais plus de deux mois que les quotidiens nationaux et de nombreux magazines sont introuvables chez les kiosquiers des Bouches-du-Rhône.

Début Juillet, des quotidiens français ont repris le distributeur Presstalis alors en redressement judiciaire.

Mais faute d’accord autour de la filiale marseillaise, la distribution est toujours au point mort dans notre région et les kiosquiers s’inquiètent sérieusement pour leur avenir