A 2 jours des vacances de la Toussaint, l’annonce du couvre-feu achève les restaurateurs qui n’ont plus aucun espoir de voir les touristes arriver nombreux à Marseille. Dans quel état d’esprit sont-ils ? Nous sommes allés à leur rencontre sur le vieux port