Hier soir plusieurs restaurateurs de Marseille se sont réunis pour suivre ensemble les annonces du gouvernement. Ils ne rouvriront pas comme prévu fin janvier, sans grande surprise, mais face à l’urgence de la situation ils veulent au moins pouvoir travailler le midi et envisagent une réouverture de force à partir de février