En plus de la crise sanitaire, les équipes de psychiatrie de l’hôpital Sainte Marguerite font face à un afflux de patients. En cause : l’épisode de grande dépression qui secoue la France, alimentée par les tensions générées par le Covid.