40% des femmes atteintes d’un cancer du sein ont recours à une mastectomie. Pour finaliser une reconstruction mammaire, couvrir leur cicatrice et retrouver une part de féminité, certaines se font tatouer une aréole mammaire. Depuis 20 ans Biotic Phocéa, une PME marseillaise, est pionnière en matière de dermopigmentation médicale.