L’association d’accueil de jour Marceau est en situation de crise financière, en raison d’une baisse importante des subventions de l’Etat et de la ville de Marseille. Il accueille et accompagne chaque jour des centaines de personnes en précarité. Si le centre ferme ses portes, 39 salariés se retrouveront également sans emploi.