C’est encore une initiative, exemple de la solidarité marseillaise. Depuis fin 2020, un mini-village pour les sans-abri en grande précarité a ouvert ses portes, au coeur de Marseille. Grâce à deux containers et un chalet, l’association Naïm l’Abri fraternel accompagne les plus démunis dans leurs démarches mais aussi dans le réapprentissage des gestes quotidiens.