Initialement programmé en Nouvelle-Zélande et dans des festivals européens, Anatole a du revoir sa feuille de route, pour cause de crise sanitaire. Cette marionnette a pris l’initiative de se rendre dans la cité phocéenne. Sa mission : réparer les coeurs mais aussi sensibiliser le public à la condition des professionnels des arts de la rue.