Après la découverte d’un cluster familial de 23 personnes dont 8 touchées par le variant britannique, la mairie a mis en place une campagne de tests en urgence déployée par le bataillon des marins pompiers de Marseille