« Derrière la beauté peut se tapir l’horreur, derrière l’horreur, l’hypothèse d’un paradis… » Ce sont les mots du chorégraphe marseillais Michel Kelemenis. Sa création intitulée « Coup de Grace », Quand certains dansent, d’autres tuent, s’inspire des attentats du 13 novembre 2015 à Paris au Bataclan notamment. Un spectacle qui vient d’être créée et que nous pouvons voir à Avignon, Aix ou Ollioules tout prochainement. Michel Kelemenis est l’invité de Camille Bosshardt.