La guerre entre la direction de l’OM et ses supporters s’intensifie. Le club olympien a précisé dans un communiqué l’envoi d’un courrier de mise en demeure aux différents groupes de supporters faisant craindre une rupture de la convention sur les abonnements. Une démarche qui a fait réagir l’ensemble des partis politique marseillais.