En PACA, le nombre d’IVG est l’un des plus élevés de France, notamment dû à la précarité des femmes. Le projet de loi qui prévoit l’allongement du délai de recours à l’IVG, de 12 à 14 semaines, est une première victoire pour les équipes du planning familial de Marseille. Leur constat et témoignages au micro de Provence Azur