C’est un nouveau poumon vert qui disparaît dans notre région.

Ce lundi, un nouveau feu parti d’Istres s’estpropagé à une vitesse folle jusqu’à parcourir les communes de Saint-Mitre-Les-Remparts, Port de Bouc et Martigues.

Maîtrisé dans la nuit grâce à l’intervention de 920 sapeurs-pompiers, l’incendie a ravagé plus de 300 hectares et détruit des dizaines de jardins.

Ce matin, la commune de Port-de-Bouc qui a connu deux incendies en vingt jours s’est réveillée douloureusement en découvrant des paysages défigurés et une faune massacrée.

Les habitants du quartier Carcaras ont échappé au pire mais sont encore sous le choc