Rajouter un volet à la trilogie de Pagnol, c’est un peu le défi auquel s’est prêté Gilles Ascaride…Avec Zoé, texte de 68 pages paru aux éditons du Fioupélan fin 2018. L’écrivain aixois donne vie à la tante Zoé, la fameuse « Arlésienne » de la trilogie de Pagnol. Un texte féministe et drôle. Il dit tout à Camille Bosshardt.